Le sol est le facteur clé de la santé des pattes des truies

La bursite est une inflammation et un gonflement de la bourse séreuse, poche située autour d’une articulation.

Des observations dans les stations expérimentales des Chambres d'agriculture de Bretagne à Guernevez et Crécom réalisées en 2010 et 2011 ont mis en évidence l’importance de la qualité des sols sur l’état des pattes des truies.

C'est en observant la survenue régulière de problèmes de pattes des truies gestantes, en particulier lors d'hivers froids, que les équipes des stations expérimentales se sont penchées sur cette question.

En effet, le logement collectif des truies gestantes - obligatoire depuis 2013 - exacerbe les sollicitations des pattes de ces femelles : bagarres, comportements de fuite ou d'évitement... Des lésions de la ligne blanche sont plus nombreuses au sein de troupeaux où les truies gestantes sont élevées en groupes. Des caillebotis avec des arêtes tranchantes ou des caillebotis cassés augmentent aussi le risque de blessures comme les fissures du talon ou de la muraille.

Des boxes de couchage

A Guernevez comme à Crécom, l’amélioration du confort des aires de couchage au DAC caillebotis, grâce à l’installation de boxes de couchage, a permis de diminuer les grosses bursites, comme le mettent en évidence les séries d'observations réalisées dans les différents systèmes de logement (notation des l'état des pattes, des démarches et des bursites).

Ainsi entre février 2010 et février 2011, la proportion de truies présentant de grosses bursites passe de 41 à 18%.

 

L’assèchement des sols, par l’installation d’un aérotherme, améliore aussi fortement l’état des pattes à Guernevez. En février 2010, alors que les sols dans la salle DAC caillebotis sont très humides, 97% des truies présentent des lésions aux talons (excroissances et fissures). En février 2011, après l’installation du chauffage, les lésions aux talons ne concernent plus que 64% des truies. 

« Le sol est le facteur clé pour le maintien de la santé des pattes, conclut Marie-Estelle Caille, du pôle Porc des Chambres d'agriculture de Bretagne. Assécher les sols est une priorité, cela peut se faire par extration d’air sous caillebotis, chauffage des salles gestantes, modulation de la ventilation... La prévention des bursites consiste à améliorer le confort des aires de couchage. Les surfaces de couchage en salle Dac sur caillebotis doivent permettre à toutes les truies de se coucher (environ 1,20 m²/truie). »

Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
KURA ROTARY
Tapis caoutchouc pour les carrousels de traite. Découpe sur mesure.
Plus de détails

GUEPARD
Idéal pour les fosses fermées comme ouvertes
Plus de détails

SIESTA
Tapis caoutchouc pour box de vêlage
Plus de détails

Copyright © 2022 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site