Fourbure : le revêtement de sol est déterminant

Une étude conduite par la clinique vétérinaire médicale de l’Université de Leipzig, en Allemagne, démontre que le revêtement du sol conctitue le principal facteur prophylactique en matière de prévention de la fourbure.

Qu’est-ce que la fourbure subclinique et pourquoi cette maladie des onglons est-elle si importante ?
La fourbure subclinique est la forme de fourbure la plus répandue chez les vaches laitières. Les animaux affectés ne présentent pas de boiterie, mais lors du parage des onglons, des couches jaunâtres et rougeâtres signalent des hémorragies localisées à l’intérieur de la corne. Les altérations du derme ralentissent la pousse de la corne.

La fourbure subclinique, en diminuant la qualité de la corne produite (corne jaune, molle) prédispose le pied à d’autres affections tels les ulcères de la sole (pododermatite circonscrite) fréquents en élevage laitier, les lésions de doubles soles, doubles talons ou encore telles les dermatites interdigitées à l’origine de boiteries.

Des colorations jaunâtres et rougeâtres dans la sole sont des signes précurseurs de fourbure. Une coloration bleuâtre indique une fourbure subclinique.
Des colorations jaunâtres et rougeâtres dans la sole sont des signes précurseurs de fourbure. Une coloration bleuâtre indique une fourbure subclinique.
La muraille dorsale est courbée, conséquence typique de la fourbure. Une double sole provoquée par la fourbure.
La muraille dorsale est courbée, conséquence typique de la fourbure. Une double sole provoquée par la fourbure.

Protocole expérimental :
● Dans trois élevages laitiers de grande taille, avec un rang de lactation et des performances laitières comparables, 123 vaches de la race Prim’holstein ont été régulièrement examinées du tarissement jusqu’à la fin du deuxième mois de lactation. En plus de l’analyse sanguine pour caractériser le métabolisme énergétique, les 8 onglons principaux de chaque bovin ont été examinés après parage fonctionnels deux fois en l'espace de 8 semaines. A la fin de l’examen, chaque vache a été évaluée sur sa locomotion avec une note de boiterie à la clé (locomotion scoring).

Les vaches sont logées en stabulation libre avec logettes.
Couloirs de circulation :
● Exploitation A (562 vaches) : asphalte coulé
● Exploitation B (530 vaches) : couloirs de circulation avec paille
● Exploitation C (623 vaches) : couloirs de circulation avec revêtement caoutchouc

Résultats significatifs :
L’exploitation C, avec un sol intégralement recouvert de caoutchouc, a enregistré le moins de signes précurseurs subcliniques de fourbure. Une corrélation entre le métabolisme alimentaire (déficit énergétique) et la fourbure subclinique n’a pas pu être mise en évidence dans le cadre de cette étude.

Source : Prof. Dr. Manfred Fürll, Katrin Wilhelm, Jürgen Wilhelm de la Clinique Vétérinaire Médicale de l’Université de Leipzig, Nutztierpraxis aktuell, janvier 2011.

Photos : Landwirtschaftsverlag GmbH, top agrar Fachbuch „Klauenprobleme schneller lösen“ [Résoudre rapidement les problèmes d’onglons], 2003.

 

Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
Kit de brumisation
Système de refroidissement de l'air par la brumisation
Plus de détails

Belmondo Marcheurs P
Le tapis BELMONDO® Marcheur P est conçu sur mesure pour s’adapter exactement à votre ...
Plus de détails

KARERA P
Tapis caoutchouc pour les zones pavées/bétonnées comme les allées de circulation, les...
Plus de détails

Copyright © 2017 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site