Taurillons : ils préfèrent le caoutchouc !

Les taurillons à l'engrais n'ont pas le même comportement sur les surfaces bétonnées que sur les surfaces revêtues d'un tapis caoutchouc.Dans une stalle partiellement équipée de revêtement caoutchouc, les taurillons à l'engrais s'y couchent préférentiellement : cette surface souple leur permet en effet de se lever et de se coucher sans douleur. Le confort thermique y est également supérieur.

L'observation du comportement des taurillons à l'engraissement met en évidence leur préférence pour le couchage sur caoutchouc.Plusieurs essais sur la thématique de l'engraissement des taurillons et de l'impact du type de sol utilisé ont été conduites en Allemagne à la fin des années 2000. Ils mettent en évidence le comportement préférentiel des taurillons pour les zones revêtues de caoutchouc. « Lorsque les stalles sont partiellement équipées de revêtement caoutchouc, il apparaît évident que les taurillons préfèrent ces zones. En effet, ces surfaces souples leur permettent de se lever sans douleur et l’absorption de la chaleur par le sol lorsqu’ils se trouvent en position couchée est moins importante. Si le sol de la stabulation n'est que partiellement recouvert de caoutchouc, il est recommandé d’étendre suffisamment cette surface afin que les animaux de rang inférieur et les animaux plus faibles puissent aussi en bénéficier. »

Des couchages plus fréquents et de plus courte durée sur tapis caoutchouc

L'observation des comportements de lever et de coucher des taurillons sur les deux types de sols (caillebotis béton et caoutchouc) fait apparaître des différences flagrantes. « En comparaison il est évident que même dans les classes de poids élevé, les taurillons conduits sur caoutchouc ne sont pas gênés dans leurs mouvements naturels de passage de la station debout à la station couchée et vice et versa. Sur une surface bétonnée en revanche, environ deux tiers des animaux expriment une gêne au moment de se coucher ou de se relever, à cause de la douleur générée par la dureté du sol au niveau des articulations des membres antérieurs (test des genoux1 ) » Le graphique ci-dessous, réalisé à partir d'observations scientifiques en stabulation, illustre bien cette différence de comportement des taurillons.

 

Le graphique suivant présente les résultats de l'analyse statistique des comportements des taurillons sur les deux types deux sols. Sur les sols béton, les périodes pendant lesquelles les taurillons sont en position couchée sont plus rares mais durent davantage que sur une surface de caoutchouc. Ces durées prolongées de station couchée traduisent l'inconfort : les taurillons évitent autant que possible de se lever et de se coucher en raison des douleurs ressenties.

Chevauchement

Qu’il soit souhaité ou non, ce comportement naturel chez les taurillons survient deux fois plus souvent sur des surfaces en caoutchouc (8,8 fois par animal par jour contre 4,2 fois sur du béton). Ce phénomène est en effet favorisé par les tapis en caoutchouc, dont les propriétés antidérapantes améliorent l'adhérence des onglons.

Note : le test des genoux permet d'évaluer d'une manière simple la souplesse, la propreté et l’humidité de la surface d'un sol, en se mettant tout simplement à genoux dessus ! Si la surface n’est pas trop dure à ce stade, on peut ensuite se laisser tomber de la position accroupie sur les genoux et évaluer ainsi la capacité d’amortissement du sol.

Sources bibliographiques :

- Zerbe F., Mayer C., Kjaer J. : Einfluss von Spaltenbodenqualität und Flächenangebot auf das Vorkommen von Verletzungen der Schwanzspitze und am Integument bei Mastbullen [Incidence de la qualité des caillebotis et de la densité sur la présence de blessures du bout de la queue et du tégument chez les taurillons d’engraissement] KTBL-Schrift 471, S.47ff., 2008
- Bahrs, E. : Verhalten und Gesundheitsstatus von Mastbullen auf Gummispaltenboden [Comportement et statut sanitaire des taurillons d’engraissement sur caillebotis en caoutchouc]. Dissertation Universität München, 2005
- Rouha-Mülleder, C.; Absmanner E., Kahrer E., Stanek C., Troxler J. : Beurteilung verschiedener Haltungssysteme für die Rindermast [Evaluation de différents systèmes d’élevage pour l’engraissement des bovins]. 15. Freiland-Tagung/ 22. IGN-Tagung in Wien, 2008

 

Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
SIESTA
Tapis caoutchouc pour box de vêlage
Plus de détails

Blizzard
Mixeur pour fosses à lisier couvertes, plein-air, Systèmes Slalom et systèmes de circ...
Plus de détails

WELA LONGLINE
Tapis de couchage en rouleau pour stabulation libre
Plus de détails

Copyright © 2023 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site