Moins de blessures à la queue et aux membres

En atelier d'engraissement, le revêtement caoutchouc ajouré du caillebotis béton limite drastiquement la fréquence des blessures à la queue et aux membres, ainsi que leur gravité.

Les caillebotis béton, bien que pratiques, sont source de traumatisme.


La solution caillebotis-béton sur fosse à lisier, actuellement la plus répandue pour des raisons de coût et d'efficience de la main d'oeuvre, n'est pas sans poser quelques problèmes :

 

● fractures d'un des membres suite à une glissade, notamment en fin du cycle d'engraissement,
● blessures, notamment queues écrasées,
● inflammation des articulations (typiquement gros jarret).

Le département "confort animal, éthologie et hygiène" de l'Université Louis-et-Maximilien de Munich (Bavière) s'est penché sur l'impact du revêtement des sols dans les ateliers d'engraissement des taurillons, et a testé différents types de caoutchouc. Premier atout des revêtements caoutchouc : une diminution de la fréquence des blessures au niveau des queues par écrasement. Les inflammations les plus graves de l'extrêmité de la queue, qui peuvent conduire à des abattages d'urgence (4,8% selon la Bayerische Landesanstalt für Landwirtschaft - le Département bavarois à l'Agriculture), sont ainsi évitées.

 

  Même constat pour les pathologies des articulations et du carpe.

 

 

« La taille des onglons de tous les animaux est normale à la fin de l'essai », précise aussi Elizabeth Bahrs, dont la thèse de doctorat portait sur le comportement et la santé des taurillons.

Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
ORKA Slalom
Mixeur permettant de brasser toutes les fosses slaloms.
Plus de détails

BELMONDO Trend
Revêtement de sol pour un confort supplémentaire du cheval couché grâce à sa structur...
Plus de détails

KEW+
Matelas pour stabulation libre
Plus de détails

Copyright © 2024 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site