Bien marcher pour bien produire

Les problèmes de boiteries ont des répercussions en cascade sur la prise alimentaire, la qualité de la rumination, l'état corporel, la fertilité et la production laitière. D'où l'importance de surveiller la qualité de la locomotion.

La plupart des vaches atteintes de boiterie souffrent et ont davantage de difficultés à supporter leurs conditions de logement que leurs congénères. En effet les problèmes d'onglons ou au niveau des jarrets ont des conséquences à la fois sur la marche, le confort en position allongée, la facilité à se relever ainsi que le comportement d’évitement.

Une mauvaise locomotion compromet les fonctions physiologiques essentielles

Les vaches qui boitent sont plus à même de se mettre en retrait, de perdre leur état, de présenter une baisse de la fertilité et de développer une mammite ou une maladie métabolique.

Le tableau ci-dessous résume les conséquences des boiteries sur la prise alimentaire et les performances laitières, selon leur degré de gravité. Les données sont issues d'un essai conduit par l'Université de Californie sur des multipares hautes productrices de race holstein.

Impact des boiteries1
Pointage de la locomotion Réduction de la prise alimentaire Baisse de production laitière
1 : locomotion normale 0% 0%
2 : boiterie légère - 1% 0%
3 : boiterie modérée - 3% - 5%
4 : boiterie clinique - 7% - 17%
5 : boiterie sévère - 16 % - 36%

Une attention hebdomadaire apportée à l’hygiène des onglons des vaches laitières permet de réduire les maladies infectieuses qui se développent au niveau des pieds. Lorsque la prévalence des difficultés locomotrices reconnaissables chez les vaches laitières est supérieure à 10 %, ceci indique que les mesures de prévention sont insuffisantes. Compte-tenu du risque élevé de boiteries chez les vaches laitières, les éleveurs devraient mettre en place un programme de prévention des boiteries. Une méthode d'observation visuelle simple à mettre en oeuvre permet d'ailleurs de faire le point à l'échelle de son troupeau. Un parage préventif correctement effectué peut réduire le risque de boiterie et améliorer le bien-être de la vache, mais attention, il peut a contrario provoquer une boiterie chez l’animal.

1 : Juarez, S.T. and Robinson, P.H. 2002. Impact of lameness on behavior and milk production of  high producing multiparous Holstein cows (Impact des boiteries sur le comportement et la production de vaches multipares hautes productrices de race holstein). Hoof Trimmers Association, Inc. Newsletter 34:10-11.

 

Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
KEW+
Tapis caoutchouc d'une très grande qualité de confort. 3 couches fonctionnelles pour ...
Plus de détails

MAMMOUTH TITAN
Le modèle Robuste - Idéal pour les fosses aériennes
Plus de détails

BELMONDO Paddock
Adhérence accrue même à l’état mouillé, avec une protection contre les U.V et l’ozone...
Plus de détails

Copyright © 2020 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site