Taurillons : réduire la durée d'engraissement

Un gain de GMQ se traduit par des économies d'aliment et une meilleure marge de l'atelier.Le revêtement caoutchouc ajouré du caillebotis béton constitue un véritable facteur de compétitivité pour l'engraissement des taurillons : des prises alimentaires plus fréquentes, moins de blessures, moins de travail pour l'éleveur, et surtout... un GMQ supérieur qui raccourcit la durée de la phase d'engraissement !

Le département "confort animal, éthologie et hygiène" de l'Université Louis-et-Maximilien de Munich (Bavière) s'est penché sur l'impact du revêtement des sols dans les ateliers d'engraissement des taurillons.

« Quand les taurillons ont le choix entre les caillebotis béton et le tapis de caoutchouc ajouré sur caillebotis, ils préfèrent le revêtement caoutchouc de manière significative, et ce sur toute la durée de l’essai », explique Elizabeth Bahrs, dont la thèse de doctorat portait sur le comportement et la santé des taurillons.

Moins de blessures

Outre la diminution de la fréquence et de la gravité des blessures au niveau des queues par écrasement, et des articulations ménagées, le comportement des taurillons logés sur caillebotis revêtu de caoutchouc est également modifié. Les stations couchées sont plus fréquentes, et de plus courtes durées que sur caillebotis nu. Cela correspond à des prises alimentaires plus fréquentes, un atout en termes de fonctionnement du rumen. Cela s'explique par la meilleure adhérence du sol, qui favorise les déplacements des animaux et leur changement de position, sans risque de glissade ou de blessure. « Dans l'ensemble, les tapis en caoutchouc ajourés posés sur caillebotis permettent de répondre dans une large mesure aux besoins des animaux et de limiter les risques de blessures.  », poursuit la scientifique.

Enfin, le revêtement caoutchouc constitue un isolant, qui limite les déperditions de chaleur par le sol, et réduit donc les besoins d'entretien des taurillons.

Tous ces facteurs concourrent à une meilleure efficience de la ration alimentaire, qui se vérifie par des GMQ supérieurs. Deux essais conduits dans deux étables suisses accueillant plusieurs centaines de taurillons permettent de quantifier cet avantage : les performances zootechniques ont été mesurées pendant plusieurs années, avant et après l'installation du revêtement LOSPA swiss sur les caillebotis.

 

« En conservant les avantages des caillebotis bétons en matière de facilité de conduite d'élevage - et de réduction des durées d'entretien - la solution du revêtement caoutchouc ajouré permet d'établir un compromis raisonnable entre les besoins des taurillons en termes de logement et les questions d'efficacité économique. », conclut la chercheuse.

Au final, la durée du cycle d'engraissement peut être réduite significativement, ce qui permet une plus grande productivité numérique du bâtiment.

Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
BROSSE pour chèvres
Brosse automatique, idéale pour un troupeau allant jusqu'à 120 chèvres
Plus de détails

GAINE DE VENTILATION
Spécialement conçue pour améliorer le climat dans les étables en répartissant l’air f...
Plus de détails

GUEPARD
Idéal pour les fosses fermées comme ouvertes
Plus de détails

Copyright © 2024 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site