Tapis caoutchouc en engraissement

L'amélioration du bien-être animal était à l'ordre du jour des journées techniques de l'engraissement du bétail organisées par Südplus.Selon le conseiller spécialisé Christian de Joung et l'éleveur Markus Schulze Finkenbrink, tous deux experts pour Top Agrar, les tapis caoutchouc améliorent la prise alimentaire et limitent les pertes en engraissement bovin.

Quelques 200 éleveurs spécialisés dans l’engraissement étaient réunis à l’occasion des journées techniques de l’engraissement du bétail organisées par le mensuel agricole Südplus, à Methenheim et Weichering, les 30 et 31 janvier 2018. Ils y ont discuté notamment de l’amélioration du bien-être des animaux, de nouveaux concepts d'alimentation et des perspectives de marché. Les experts du magazine – qui appartient au groupe de presse agricole Top Agrar - y ont répondu à leurs questions les plus préoccupantes, parmi lesquelles celles portant sur les revêtements des sols.

Markus Schulze Finkenbrink engraisse des taurillons dans le Münsterland.

Markus Schulze Finkenbrink exploite une ferme d'engraissement de taurillons dans le Münsterland, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie avec 920 animaux.

Quels sont les effets notables des tapis en caoutchouc dans les stalles ?

Markus Schulze Finkenbrink répond : « Nous avons réussi à réduire les pertes d'animaux liées aux problèmes de pattes quasiment à zéro. Il n’y a pas de nécroses de queues. Les performances zootechniques de nos taurillons de race simmental conduits sur tapis caoutchouc ne diffèrent pas de celles de ceux que nous élevons sur litière accumulée avec 3,5 m² d'espace disponible par animal. En revanche, par rapport aux animaux conduits sur caillebotis béton nus, les GMQ (gains moyens de poids quotidien) sont plus élevés de 60 g. Et comme le passage de la paille au caoutchouc ne pose aucun problème, nous finissons le plus souvent les taurillons individuellement. »

Christian de Joung, conseiller spécialisé en Basse-Saxe.Christian de Joung est pour sa part conseiller spécialisé au sein du service de développement agricole d’Osnabrück, en Basse-Saxe, où il accompagne 150 éleveurs engraisseurs de bovins.

Au cours de quelle phase d’élevage les tapis en caoutchouc procurent-ils les plus grands avantages ?

Christian de Joung explique : « Les tapis en caoutchouc peuvent apporter des avantages au cours de chaque période d’engraissement. En pré-engraissement, c’est l’effet d’isolation thermique qui prévaut (en particulier pour les animaux très légers). Pendant la phase intermédiaire et la finition, les animaux se déplacent d’un pas plus sûr et la fréquentation de l’auge augmente. Il y a moins de pertes. Cependant, il est crucial que la ventilation de la stabulation soit correcte afin que les tapis puissent sécher. De plus, tous les animaux devraient pouvoir s’allonger simultanément sur l’aire de couchage, sans que certains soient repoussés par les autres sur le caillebotis béton. »

Pourquoi ne pas conduire alors tous les animaux sur des tapis en caoutchouc pendant toute la durée d'engraissement, compte-tenu de ces nombreux avantages ?

Pour Schulze Finkenbrink : « D'après notre expérience cela favorise une croissance excessive de la corne des onglons des animaux, et des problèmes d’aplombs peuvent alors apparaître. Surtout chez les animaux lourds. C’est pourquoi nous conduisons le pré-engraissement sur caillebotis-béton nu dans notre élevage. » 


Vos commentaires
Laisser un commentaire >> Aucun commentaire
WELA
Tapis de couchage individuel pour stabulation libre
Plus de détails

TE 50 : Dalle Résistante
Dalle à usages intensifs
Plus de détails

BELMONDO New Basic
Revêtement de sol avec un bon confort de base pour des zones à faibles sollicitations
Plus de détails

Copyright © 2018 Agriest Elevage - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net - Plan du site